Le Laboratoire «Bases moléculaires et physiopathologiques des ostéochondrodysplasies » (Equipe Laurence Legeai-Mallet) recrute un/une Ingénieur d’Etude pour un contrat de 36 mois.

L’Ingénieur d’Etude travaillera sur les craniosynostoses qui sont le résultat d’une fusion prématurée des sutures de la voute crânienne. La voie de signalisation du fibroblast growth factor (FGF) est une voie importante dans les craniosynostoses avec soit une suractivation des récepteurs FGF soit la surexpression de FGF comme observé respectivement dans le syndrome de Muenke (FGFR3) et l’hypophosphatémie liée à l’X (XLH-FGF23). A ce jour, les mécanismes physiopathologiques responsable des craniosynostoses dans ces pathologies restent à définir. La pertinence du modèle poisson zèbre pour l’étude du crâne, ont amené à développer un projet innovant afin d’analyser ces mécanismes via 1) des premiers modèles de poisson zèbre du syndrome de Muenke et de l’XLH et 2) des cultures d’ostéoblastes humains issus de patients.

Pour en savoir plus, voir l’annonce ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.